> Les Lieux de Mémoire dans les Cotes-du-Nord
23 lettres de fusillés
 

A la lecture de ces lettres de fusillés on est saisi d'une intense émotion, allant jusqu'à pleurer tant leur contenu est difficile à supporter.

Tous ces suppliciés étaient des gens simples : ouvriers, marins, artisans, cultivateurs... ils se battaient avec pour seul but : libérer leur pays d'une occupation étrangère.

De tous ces suppliciés (une seule lettre écrite en commun), presque tous étaient des résistants, la grande majorité étaient des FTPF, cette organisation s'étant engagé dans le combat contre l'occupant bien avant le débarquement du 6 juin 1944.

A l'adresse de ceux qui considèrent : "FTPF = communiste", cet amalgame est mis à rude épreuve, en effet, la grande majorité des fusillés font part de leurs sentiments religieux (confession, espoir de se retrouver au ciel, prière...), un seul fait part de ses sentiments communistes. A travers ces lettres la preuve est apportée que cette façon de voir les choses est partisane et sectaire.

On peut penser que les Allemands faisaient preuve d'humanité en autorisaient les futurs suppliciés à écrire une lettre d'adieu à leur famille, c'est une façon naïve de voir les choses, car le but qu'ils recherchaient était de terroriser les familles et la population afin de décourager les actes de résistance, ce qui en fait avait l'effet inverse, incitant les jeunes à se venger de ces assassinats
.

rechercher un nom :

cliquer sur le nom pour accéder à la lettre d'adieu

Deux FTPF fusillés par les allemands le 18 mai 1944 à 18 heures au terrain d'aviation de Servel près de Lannion.
Condamnés à mort le 18 mai 1944 par jugement du tribunal militaire de la 266ème Division d'Infanterie pour activités de FTP.

Monument du terrain d'aviation, Servel en Lannion

Paul BERNARD, né le 28 avril 1925 à Kermoroc'h, demeurant à Runelec en Squiffiec, célibataire.
Arrêté sur dénonciation dans la nuit du 9 au 10 mai 1944 pour avoir hébergé un réfractaire et pour détention d'armes.

Paul BERNARD
Charles QUEILLE, né le 26 janvier 1923 à Guingamp, "Charlot", demeurant 47 rue Notre Dame à Guingamp.
Arrêté le 27 avril 1944, il était venu intercepter des armes à Crec'h-Chupot en Trédarzec, de retour il est interpelé à un barrage allemand au pont de Lézardrieux.


Charles QUEILLE

Trois FJP et FTPF du Collège Anatole Le Braz de Saint-Brieuc fusillés par les allemands le 21 février 1944 au Mont-Valérien à Suresnes près de Paris.
Arrêtés avec seize autres camarades du Lycée Anatole Le Braz de Saint-Brieuc 10 décembre 1943.

Mémorial de la France Combattante, Mont-Valérien en Suresnes dans les Hauts-de-Seine
Monument du Lycée Anatole Le Braz, 46 rue du 71ème Régiment d'Infanterie en Saint-Brieuc
Georges GEFFROY, né le 21 octobre 1925 à Andouillé dans la Mayenne, demeurant 106 rue Lafayette à Saint-Brieuc.

Plaque de Georges GEFFROY, 106 rue Lafayette à Saint-Brieuc


Georges GEFFROY
Pierre LE CORNEC, né le 25 août 1925 à Etables-sur-Mer, demeurant rue de la République à Etables-sur-Mer.

Plaque de Pierre LE CORNEC, 16 rue de la République à Etables-sur-Mer

Pierre LE CORNEC
Yves SALAUN, né le 19 novembre 1925 à Plouguenast, demeurant 5 rue Calmette à Saint-Brieuc.

Plaque d'Yves SALAUN, 5 rue Calmette à Saint-Brieuc


Yves SALAUN

6 FTPF fusillés par les allemands le 6 mai 1944 au camp de manoeuvre des Croix en Ploufragan avec 13 autres camarades, parmi eux 7 de la compagnie FTPF "La Marseillaise" du secteur de Plouaret.

Monument des Fusillés, Zoopole Les Croix en Ploufragan

Monument des Martyrs en L'Hermitage-Lorge
Eugène DANIEL, né le 20 février 1923 à Plouaret, cultivateur, demeurant à "Lan-Vian" en Plouaret.
Arrêté le 23 avril 1944 lors d'une rafle à Plouaret.

Monument du cimetière en Plouaret

Eugène DANIEL
Roger MADIGOU, né le 27 novembre 1923 à Louargat, demeurant le bourg de Louargat, manoeuvre, de la compagnie "La Tour d'Auvergne", commissaire aux effectifs.
Arrêté le 6 avril 1944 lors d'un accrochage avec une patrouille allemande.
Son décès a été constaté à 7 heures 21.

Monument Cantonal de Saint-Paul en Louargat

Plaque de la place Roger MADIGOU, bourg en Louargat

Roger MADIGOU
Pierre Louis MENGUY, né le 29 avril 1920 à Plévin, alias "PLM", électricien à Callac-de-Bretagne.
Arrêté le 8 avril 1944 lors d'une rafle à Callac.
Son décès a été constaté à 7 heures 31.

Monument de la Déportation et de la Résistance, La Pie en Paule

Pierre MENGUY
Pierre MENOU, né le 7 octobre 1920 à Plouaret, forgeron, demeurant au bourg de Plouaret.
Arrêté le 23 avril 1944 lors d'une rafle à Plouaret.

Monument du cimetière en Plouaret

Pierre MENOU
Auguste PASTOL, né le 17 juillet 1920 à Plouaret, cultivateur, demeurant à "Prat-Thépot" en Plouaret.
Arrêté le 23 avril 1944 lors d'une rafle à Plouaret.

Monument du cimetière en Plouaret

Auguste PASTOL
Roger QUINTRIC, né le 6 juillet 1920 à Mellionnec, demeurant à Trébrivan, célibataire, inspecteur de sûreté de police régionale d'état région de Bretagne, en résidence à Morlaix.
Arrêté au domicile de ses parents au bourg de Trébrivan.
Son décès a été constatée à 7 heures 31.

Monument de la Déportation et de la Résistance, La Pie en Paule

Roger QUINTRIC

4 FTP du groupe "Félix CADRAS" de Plouagat - Châtelaudren, internés à la prison de Fresnes dans la Seine près de Paris, condamnés à mort le 1er juin 1944 et fusillés par les Allemands le 15 juin 1944 vers 15 heures 30 au 2 bis avenue de la Porte de Sèvres en Paris 15ème.

Plaque du Ministère de la Défense Direction Générale des Armées 2, bis avenue de la Porte de Sèvres en Paris 15ème
Gilbert LE TAILLANDIER, né le 15 septembre 1923 à Châtelaudren, étudiant, demeurant place du Leff à Châtelaudren.

Plaque disparue de Gilbert LE TAILLANDIER, 2 place des sapeurs pompiers en Châtelaudren

Gilbert LE TAILLANDIER
Jean Baptiste MORVAN, né le 21 février 1919 à Lannion, manœuvre, demeurant rue de La Trinité en Lannion.
Arrêté le 1er novembre 1943 à Plouagat par les gendarmes français.

Jean MORVAN
Albert PORTRON, né le 7 juin 1914 à La Rochelle dans la Charente-Maritime, originaire de Saint-Brieuc, demeurant à Saint-Quay en Plélo.
Son décès a été constaté par un médecin allemand à 15 heures 34.

Stèle du bourg de Plélo

Albert PORTRON
René THOUEMENT, né le 3 août 1920 à Plouagat, demeurant à Mississipi en Plouagat.
Arrêté le 9 novembre 1943 à Châtelaudren par les autorités allemandes à la suite d'un sabotage commis le 9 novembre 1943 sur la voie ferrée Paris - Brest au lieu dit "La Ville Neuve" en Plouagat.

René THOUEMENT

2 aviateurs ayant tenté de rejoindre le Général de GAULLE à Londres fusillé par les Allemands le 12 avril 1941 à l'abbaye de Montebourg dans la Manche.

Abbaye de Montebourg dans la Manche
Jean Magloire DORANGE, né le 17 novembre 1911 à Rennes, chef de l'école de pilotage de Saint-Brieuc, demeurant rue d'Orléans à Saint-Brieuc
et Pierre DAVOUASSOUD.

Plaque des aviateurs de la baie de La Fresnaye, Port-Nieux en Fréhel



Jean DORANGE

Fusillés par les Allemands le 15 juin 1944 sans doute au 2 bis avenue de la Porte de Sèvres en Paris 15ème.

Plaque du Ministère de la Défense Direction Générale des Armées 2, bis avenue de la Porte de Sèvres en Paris 15ème
Jean-Marie LE GALLAIS, né le 20 mars 1903 à Evran, demeurant route de Rennes en Evran, marié, un enfant, artisan menuisier.
Arrêté au mois de mai 1944 par les autorités allemandes, dénoncé pour avoir soustrait du ciment aux allemands.

Jean-Marie LE GALLAIS

Fusillés par les Allemands le 17 avril 1942 au Mont-Valérien en Suresnes (Seine, Haut-de-Seine)

Mémorial de la France Combattante, Mont-Valérien en Suresnes dans les Hauts-de-Seine
Yves KERMEN, né le 20 décembre 1910 à Bulat-Pestivien (Côtes-du-Nord, Côtes d'Armor), tourneur, FTP, responsable de la CGT et du Parti communiste.

Yves KERMEN

Fusillés par les Allemands le 27 octobre 1943, à Angers (Maine-et-Loire),

Monument de Belle Beille à Angers (Maine-et-Loire)

Marcel LERBRET, né le 22 août 1909 à Puteaux (Seine, Hauts-de-Seine), cheminot, FTP, membre du Parti communiste clandestin.

Marcel LERBRET

Fusillés par les Allemands le 3 juillet 1944 à Angoulême dans la Charente avec 4 autres camarades.

Monument du stade des Trois Chênes en Angoulême dans la Charente
Edmond LE MERRER, né le 28 août 1924 à Lannion, garçon de café, demeurant à Lannion.

Edmond LE MERRER

Fusillé par les Allemands le 1er août 1942 au Mont-Valérien à Suresnes.

Mémorial de la France Combattante, Mont-Valérien en Suresnes dans les Hauts-de-Seine
Eric PETERS, né le 25 septembre 1911 à Paris 13ème, décorateur, apparenté au peintre MATISSE, demeurant Paris 14ème.
Arrêté pour avoir reproduit un dessin représentant des bâtiments occupés par les allemands.
Jugé le 13 mai 1942 à l'Hôtel Continental à Paris, condamné à la peine de mort le même jour.
Eric PETERS

Fusillé par les Allemands le 10 décembre 1941 à 7 heures.

Mémorial de la France Combattante, Mont-Valérien en Suresnes dans les Hauts-de-Seine
Joseph THORAVAL, né le 4 juillet 1922 à Lanrivain, marin à la Marine Nationale, demeurant Brest, sa famille demeure à Lanrivain.
Il fait patrie du réseau Gaulliste "Elie ,Groizeleau, Thoraval" à Brest, sous lieutenant des Forces Françaises Combattantes.
Arrêté avec trente et un autres résistants à Brest au mois de mai 1941, sous l'accusation d'avoir fait partie d'un groupe de terroristes.
Jugé le 22 novembre 1941 par le Tribunal Militaire allemand siégeant rue Boissy d'Anglas à Paris 8ème qui le condamne ainsi que dix autres camarades à la peine de mort.

Mémorial du cimetière Parisien 44 avenue de Verdun en Ivry-sur-Seine

Joseph THORAVAL